Actualités

"Soyez résolus de ne plus servir et vous voilà libres" Etienne de La Boétie

2018 / 2019 : Les ateliers de programmation de courts métrages reprennent cette année, avec le Mucem, de Novembre 2017 à Mars 2018, sur le thème de « On danse ? ». 3 groupes, 3 programmes. Cette année les participant(e)s à ces ateliers seront des adolescent(e)s ou de jeunes adultes, d’horizons différents. Nos partenaires restent les mêmes : l’agence du court-métrage à Paris, le Festival Tous Courts à Aix en Provence, le Festival « Images contre nature » à Marseille.

RENDU EN SÉANCE PUBLIQUE : DIMANCHE 31 MARS 2019 MUCEM – auditorium Germaine Tillion.  De 14h30 à 19h30

Autre atelier de Programmation avec le cinéma l’Alhambra, sans thème et sans âge, de Novembre à Mars également, avec une séance publique en Mars, la date restant à définir.

Affaire à suivre donc ! A bientôt

Nathalie Démaretz

Pour en savoir plus, N’hésitez pas à aller sur la page  » Ateliers de programmation

________________________________________________________________________

Les mangeurs de poussière

Installation vidéo, sonore et plastique.  Fixe, pour intérieur ou extérieur urbainVoici les traces laissées à la machine pneumatique en Novembre 2017 :  A REGARDER en ligne (4mns) : Reportage « LES MANGEURS DE POUSSIÈRE » La machine pneumatique / Loic Larrouze

Cette création a pour objet d’évoquer l’exil, les mouvements migratoires. Une histoire universelle et intemporelle. Tout se révèle dans leur dos au travers d’une vidéo qui est un mix entre images d’archives et images personnelles de mer de vagues de trains de tunnels de passages. Le dos, c’est leur passé, ce qui les pousse vers l’avant. Ils n’ont nulle part trouvé un lieu d’accueil pour s’arrêter. La ville ne veut pas de ces migrants… La bande sonore « Inside » révèle quant à elle, un état émotionnel intérieur. Tout est conçu pour que le public ait l’impression d’entrer dans un fond de cale.

De leur passage au cinéma Les Variétés à Marseille en Janvier 2016, il reste aussi des traces avec l’article d’Elise Padovani dans le journal ZIBELINE « Tout ce qui fait exil en nous »

Le teaser en ligne sur Youtube  (2mn20 / images Philippe Houssin)

La version longue, avec la bande son en intégralité, en ligne sur Youtube ( 8mn45 / images Philippe Houssin / images additionnelles  Chrystophe Pasquet / montage réalisation Nathalie Démaretz)

Et vos innombrables mots laissés dans le livre d’or.

VOIR Dossier artistique et technique VOIR  Galerie photos les mangeurs de poussière en extérieur nuit à Barcelone

« Je dédie LES MANGEURS DE POUSSIÈRE aux êtres humains qui meurent en chemin, en mer, en route, à la recherche d’une respiration, dans leur quête d’un territoire de paix et de liberté. "