ACTUALITÉS > FIN DE L’EXPÉRIENCE DE FOSSILISATION

VOICI CE QUI EST REPORTÉ
MARSEILLE MUCEM > après midi de courts-métrages sur le thème du Voyage,  fruit des ateliers de programmation réalisés automne hiver 2019 puis Automne 2020. 3 groupes (Timone ERI, Lycée pro Mongrand, Hopital psy cattp)

AUDITORIUM GERMAINE TILLION MUCEM                             REPORTÉ pour la 4ème fois > DIMANCHE 3 OCTOBRE 2021 (14h>20h)

__________________________________________________________________________MARSEILLE CINÉMA ALHAMBRA : Atelier  de programmation de courts-métrages adultes sur le thème de l’exil.                                            REPORTÉ pour la 3ème fois > ÉTÉ 2021 ?

___________________________________________________________________________APT ATELIER ALTERNATIF : Résidence artistique (sur une proposition de Corine Milian) > Répertoire chant musique de corine Milian, Images Nathalie Démaretz

REPORTÉ pour la 4ème fois > Octobre 2021


VOICI CE QUI N’A PAS CESSÉ ET QUI CONTINUE

PORT DE BOUC : Lycée professionnel Mongrand : création de 2 courts-métrages s’inscrivant dans un projet d’échange avec un lycée de Théssalonique ( Grèce)


VOICI CE QUI EST NOUVEAU

MARSEILLE CINÉMA ALHAMBRA : 2 projets 2021>2022

Projet « Lecture par nature » (parcours EAC) sur la thématique Littérature et Cinéma

Projet « Rouvrir le monde » : résidence partagée d’artistes dans une structure qui accueille des publics. Travail à partir du livre Scarlett et Novak d’Alain Damasio.


Pour découvrir tous les ateliers programmation des années précédentes, je vous invite à aller sur la page "Ateliers de programmation"
2020-2021-2022 : NOUVELLE CRÉATION – Installation poétique, visuelle et sonore : LE DROIT À LA PARESSE.

A partir du livre de Paul Lafargues (le droit à la paresse) et de celui d’Herman Hesse  ( l’art de l’oisiveté) …. Affaire à suivre !!!! POUR LE MOMENT J’EXPÉRIMENTE ! On a que ça à foutre !


Création en diffusion : Les mangeurs de poussière

Installation vidéo, sonore et plastique. Intérieur ou extérieur

« Je dédie LES MANGEURS DE POUSSIÈRE aux êtres humains qui meurent en chemin, en mer, en route, à la recherche d’une respiration, dans leur quête d’un territoire de paix et de liberté. "

Cette création a pour objet d’évoquer l’exil, les mouvements migratoires. Une histoire universelle et intemporelle. Tout se révèle dans leur dos au travers d’une vidéo qui est un mix entre images d’archives et images personnelles de mer de vagues de trains de tunnels de passages. Le dos, c’est leur passé, ce qui les pousse vers l’avant. Ils n’ont nulle part trouvé un lieu d’accueil pour s’arrêter. La ville ne veut pas de ces migrants… La bande sonore « Inside » révèle quant à elle, un état émotionnel intérieur. Tout est conçu pour que le public ait l’impression d’entrer dans un fond de cale.

Voici les traces laissées là où Les mangeurs de poussière sont passés  :

Le teaser en ligne sur Youtube  (2mn20 / images Philippe Houssin)

Le teaser en version longue, avec la bande son en intégralité, en ligne sur Youtube ( 8mn45 / images Philippe Houssin / images additionnelles  Chrystophe Pasquet / montage réalisation Nathalie Démaretz)

Le reportage réalisé par Loic Larrouze à la machine pneumatique  (4mns) :

L’article d’Elise Padovani dans le journal ZIBELINE « Tout ce qui fait exil en nous » pendant leur passage au cinéma Les Variétés à Marseille.

Et vos innombrables mots laissés dans le livre d’or.

VOIR Dossier artistique et technique